Get It Now

Modernist theme

Netus et malesuada fames ac. Eget gravida cum sociis natoque penatibus et magnis.

FB. PIN. BE. INST. TW.

Le layering ou superposition

 

Le layering ou superposition 
Les mois s’accumulent et les couches de vêtements suivent le mouvement.
Elle s’épaississent et se dédoublent :
Le mois de septembre annonce le t-shirt du dessous,
Le mois d’octobre vient avec son pull du dessus,
Novembre, l’écharpe enveloppante et,
Décembre, le collant sous pantalon.On en vient avec l’infernal problème du dedans, dehors :
Froid à l’extérieur, mais chaud à l’intérieur. Chaque jour, osciller entre deux températures extrêmes peut devenir une vraie nuisance d’habillage et de déshabillage.
Alors le layering!
Juxtaposition de fines couches aux teintes et textures différentes pour se faire une tenue chaude et peaufinée de détails subtils.
Puis, à la fluctuations des températures, il ne suffira plus qu’à recalculer son quota de couches.

Jouez dans les teintes d’une couleur, voire deux, puis naviguez dans ses dégradés. Moins nombreuses seront les couleurs, plus harmonieuses seront les couches entre elles. Un col roulé beige, puis une chemise blanche, puis un pull camel, le tout sous un manteau noir enveloppé d’une écharpe écrue.L’idée c’est qu’à chaque étape, la tenue paraisse comme finie, toujours aboutie, que chaque couche se suffise à elle-même.

La tenue désormais morcelée en différents couches et étapes permettra une liberté de mouvement à travers toute gamme de degrés au fil d’une journée !

    Newsletter